C'est un endroit magnifique pour être avec des amis
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une plaque à la porte indiquait: Azure Weasley.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Azure Weasley
Fondateur et directeur de Poudlard
avatar
Messages : 251
Nationnalité : Suisse
Baguette : Bois de saule ~ Larme de fée
Age rpg : 25
MessageSujet: Une plaque à la porte indiquait: Azure Weasley. Ven 15 Nov 2013 - 12:34


    Le bureau de Azure était le bureau directorial, tel qu'il avait toujours été avec sa galerie des anciens directeurs, ces breloques divers, son immenses bureau en bois et, en fond, une grande bibliothèque soulignant le savoir de toutes les personnes qui venait siéger ici.

    C'est donc un lieu chargé d'image, de convention et irrémédiablement éviter par le directeur actuel. Effectivement le jeune Weasley ne se reconnaissait pas en ce lieu qu'il ne pouvait se résoudre à modifier. Il avait passé une grande partie de l'année à travailler à la bibliothèque, mais maintenant que celle-ci allait être envahit par les élèves, il ne pouvait plus y régler les problèmes de l'école. En attendant de trouver mieux ou de s'approprier son bureau, il allait devoir s'en contenter.

    Il s'était assis sur le canapé qui se trouvait à gauche de l'entrée. Concentré sur le rapport d'un expert sur l’enseignement magique dans le monde. Il y étudiait les points forts et ceux plus faible de son école. Il analysait aussi ceux des autres écoles pour connaître comment elle faisait pour ne pas connaître les même faiblesse. L'expert était assez pessimiste sur l'enseignement magique actuel et expliquait qu'aucune école n'était suffisamment bien constitué ce qui faisait penser à Azure que le rapport était pas plus qu'une critique bête des écoles. Il parlait par exemple du manque de sécurité de Poudlard dont chaque marche pouvait être un danger mortelle ce qui était largement faux.

    Le rouquin lança le dossier sur la table base face à lui. Il vint glisser sur une pile désordonner d'autre document qui disait tous plus au moins la même chose. Un coup à la porte le sauva de l'ennui mortelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-libellules.overblog.com/
Grégory Diggory
Directeur de Serpentard et professeur de potion
avatar
Messages : 10
Nationnalité : Britannique
Baguette : Bois de sureau, crin de sombral
Age rpg : 38
MessageSujet: Re: Une plaque à la porte indiquait: Azure Weasley. Ven 15 Nov 2013 - 20:38

    La dernière fois que Grégory avait franchit les portes de Poudlard c'était il y a plus de vingt ans ; après une sortie organisée par lui-même, d'ailleurs – une envie de se balader dans les rues de Pré-au-lard avec quelques amis, dissimulés derrière des face-palm, ces masques qui déformaient radicalement votre visage, ça avait un certains charmes pour l'ancien sécheur de cours qu'était Grég, même si l'étrangeté du visage qu'il trouvait après en avoir enfilé un ne laissait pas la place au doute quant à l'origine de ses boursouflures : mais reste-t-il qu'il était autrefois un mauvais élève suffisamment brillant pour savoir quelles rues prendre pour ne rencontrer quiconque que le directeur de l'époque aurait pût avoir le mérite de connaître.

    Mais cette fois ci Grégory revenait à Poudlard, et ce n'était pas par le passage secret qu'il avait coutume de prendre, par ce tunnel qui partait du saule et qui atteignait la cabane hurlante : non là c'était par les grilles du château, puis par le chemin de terre qui longeait la forêt interdite et qui finissait par couper en deux le parc ; il passa à côté des serres, à côté du lac, et il était arrivait là où il avait le plus sévit dans sa prime jeunesse, le château de Poudlard, dirigeait par un directeur bien jeune.
    Azure Weasley, sauf si erreur : il l'avait lut dans un journal satirique qui commençait à connaître son petit succès depuis qu'il se raillait des grands de ce monde une fois par semaine dans une de ses chroniques ; ça ne leur plaisait pas et le ministère commençait à voir sa côte baissé, mais ça avait le grand mérite de faire hurler aux éclats le vieux Grégory.

    Préoccupé par les problèmes de ses élèves, Poudlard décide d'en engager un, citerai quiconque qui lirai le titre du dit journal dépassant de sa poche gauche.
    Son bras est lui-aussi enfouit dans la large poche de sa robe noire, dans l'angle adéquate pour lui assurer confort et moquerie, son bras barre le journal suffisamment pour masquer illustrations comme bouts d'articles, seul cette phrase est visible dans son intégralité, lui assurant que quiconque essaierai de lire ce journal puisse la comprendre aisément.

    Et détail anodin, c'était ce même directeur, cet Azure Weasley, qu'était l'objet de sa visite à Poudlard : un nouveau directeur signifie quelques changements dans le professorat, et l'expert dans l'art des potions qu'étaient Grégory Diggory avait jugé bon de profiter du départ de l'ancien professeur de Poudlard pour tenter de dénicher un emploie.

    Alors ses pieds traînaient, visités le château : passant la grande porte, longeant la grande salle et traversant les escaliers, il arriva rapidement jusqu'à chez le directeur : vingt ans après la fin de sa scolarité à l'école de sorcellerie la plus prisée de tout le Royaume-Unis – ou du moins, elle l'était à l'époque, beaucoup disaient que Poudlard subissaient quelques troubles ces temps-ci, mais Grégory ne s'était pas encore bien renseigné dessus, il ne connaissait que quelques brides de bruits de comptoirs narrant ces faits, somme toute d'une crédibilité assez moyenne.

    La rudesse de son poing sur le bois de la porte, quatre coups distincts et une voix rugueuse se suivaient « Grégory Diggory, maître dans l'art des potions, diplômée de l'école Romaine d'herbologie et apothicaire qualifié, je viens pour le poste vacant de professeur de potions dans l'école Poudlard, puis-je entrer ? »

    Une voix rugueuse, mais surtout une voix hautaine à en faire pâlir les plus grands dans cet art : polie jusqu'au dernier mot, mais un ton affligeant d'amour-propre, une énumération exhaustive de ses qualifications où chaque mots étaient suivies d'une légère pause pour laisser le temps au directeur de savoir à qui il avait à faire : une chose était sûr, si Grégory s'aimait autrefois, ça continuait encore aujourd'hui.


Dernière édition par Grégory Diggory le Dim 17 Nov 2013 - 2:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azure Weasley
Fondateur et directeur de Poudlard
avatar
Messages : 251
Nationnalité : Suisse
Baguette : Bois de saule ~ Larme de fée
Age rpg : 25
MessageSujet: Re: Une plaque à la porte indiquait: Azure Weasley. Sam 16 Nov 2013 - 12:07


    Grégory Diggory? Bien sur, Azure avait reçu sa lettre de candidature pour le poste qu'il venait d'évoquer.

    Il en avait entendu parler en long et en large lorsqu'il combattait en tant que duelliste dans l'équipe olympique d'Angleterre. L'un de ces camarades avaient soudainement démissionné et coupé tout lien avec le monde magique. Personne ne savait exactement ce qui s'était passé, mais de nombreux bruit de couloir courrait sur le faite que le postulant au titre de professeur de potion aurait battu d'un seul coup de baguette l'autre homme. Il lui aurait cassé une jambe avec son sort. Apparemment, déshonoré, son compagnon d'entrainement aurait tout abandonné. Cela semblait tirer par les cheveux, mais Azure savait pertinemment que toutes rumeurs à une base de vérité.

    Le rouquin avait déjà écouté Mr. Diggory lors d'une conférence sur les potions de chance. Il en était ressorti intriguer et dégouter, non pas des potions de chance, mais par le personnage. Cet homme suait la suffisance et pourtant c'était quelque peu justifié; il avait fait l'école de potion de renommé mondial, avait déjà inventé plusieurs charmes qu'on pensait impossible et des apothicaires avaient même créer une nouvelle mouvance en se basant sur sa pensé scientifique.

    Mais, voila... Le jeune Weasley était dubitatif. L'homme était un génie scientifique, mais aurait-il la patience et la pédagogie qu'il faut pour être professeur. Il semblait avoir un très haute estime de lui et sa façon de réagir au ordre venant d'un homme plus jeune et moins accompli se devinait très négative.

    Le directeur savait qu'il allait devoir réagir vite, prouver qu'il était un bon administrateur et qu'il possédait assez de poigne pour tenir son école. Puisque si il l'engageait, il devait être sur de pouvoir le faire se plier à ces décisions.

    Il fit rapidement un pile avec les documents, ayant ainsi l'aire plus ordonné. Il prit le premier dossier et l'ouvrit au hasard sur la table. Il prit sa baguette et annonça d'un ton calme et serein.

    - Entrez Mr.Diggory.

    D'un geste de la main, il fit s'ouvrir la porte et se leva pour accueillir l'homme qui allait peut-être devenir le deuxième tyran de la potion à Poudlard. Au final, son ancien professeur avait décidé de ne pas continuer d'enseigner dans un école diriger par un homme si jeune, de quoi désespérer ceux qui était venu le chercher, et aucune postulation n'arrivait même à la cheville de l'homme vêtu d'une grande robe noir.

    - Enchanté. Votre postulation est réelement intéressante. Essayons nous seulement pour en discuter.

    Le jeune directeur prit place dans un fauteuil de cuir noir, laissant l'homme s'assoir dans le canapé. Rien que cela était un teste de sa personnalité; où allait-il s'installer? Il le regarda droit dans les yeux et demanda:

    - J'ai suivis votre parcours. Il est très impressionnant, mais vous avez de nombreuses portes qui s'ouvrent à vous. Je pense que de nombreuses universités aimerait de vous pour leur travaux de recherches. Mais alors pourquoi vous cantonnez à l'éducation?

    Il avait vraiment hâte de connaître. Il remarqua aussi immédiatement le journal qui dépassait la poche de l'homme. Ce fameux Good Morning Pm qui l'attaquait à son jeune âge et son manque de quelconque formation. On rappelait rapidement qu'après avoir quitter Poudlard Azure était entré dans un premier temps dans l'équipe olympique de duel d’Angleterre, puis qu'il était partit en chine où pendant deux mois, il avait dressé des dragons et qu'il avait passé le reste du temps à glaner d'un pays à l'autre, d'une université à l'autre sans ne finir aucun diplôme et sans se spécialiser. Le jeune Weasley se retrouvait face à un redoutable adversaire qui connaissait probablement bien plus que les quelques informations donnés par cette feuille de chou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-libellules.overblog.com/
Grégory Diggory
Directeur de Serpentard et professeur de potion
avatar
Messages : 10
Nationnalité : Britannique
Baguette : Bois de sureau, crin de sombral
Age rpg : 38
MessageSujet: Re: Une plaque à la porte indiquait: Azure Weasley. Sam 16 Nov 2013 - 14:04

    « Entrez monsieur Diggory, énonce clairement une voix dans le lointain au travers de la porte qui s'ouvre de suit, suivit des pas qui franchissent le seuil de l'entrée et qui vont jusqu'au directeur, debout face à lui et qui l'attendent. »

    Il est roux, il n'est pas très grand et a les traits d'un jeunot ; Grégory le regarde, fixement, il plisse les yeux, son attitude provocatrice le pousse à dire un J'viens voir ton père, garçon, mais il le pensa seulement : il n'avait pas besoin de ça aujourd'hui ; il n'avait pas à se moquer du directeur de Poudlard quand il venait postuler pour y travailler.
    Au lieu de ça, il garde le même regard, le garde au niveau des yeux d'Azure Weasley, esquisse un léger sourire pendant quelques secondes : très peu de temps au final, suffisamment peu pour ne pas énoncer clairement sa pensée, le seul risque était que le directeur vint à avoir quelques suspicions, mais sûrement ne serai-ce que des suspicions, des doutes vagues sans preuve qui finirai par s'éteindre d'eux-même ; et puis dans l'hypothèse où le directeur aurait tout comprit, fallait-il encore le prouver, et Grégory n'avait pas à craindre de la faculté d'un homme de vingt ans à débattre.

    « J'ai plus de vingt ans, vingt ans de plus que lui, derrière-moi où j'ai pût m'accomplir grandement dans cet art ; j'ai derrière-moi deux décennies de travail ; je comprends... aisément, que mon profil est intéressent, sans aucune flagornerie bien sûr. »

    Et... comment vous dire qu'à l'instant précis où il prononce ses mots, Grégory est honnête ? Ce sourire qu'il affiche quand il se flatte, à l'instant, n'est pas un sourire comique, un sourire ayant pour but de dire « Je rigole hein ! », non, il n'est qu'une chose que ce que ce sourire signifie « Oui, je suis intelligent ! »

    « Vous voyez, j'ai toujours travaillé seul : j'ai toujours eut plus de facilité à réfléchir et à créer quand j'n'avais pas derrière-moi ce collègue fastidieux qui vous souffle au creux de l'oreille des conseils dont vous vous passerez bien ; cet assistant qui vous donne un cours sur les doses à respecter dans la création d'un polynectar de catégorie B ou le laborantin qui vous hurle de ne pas mêler sang de perdrix et pu de scrout-à-pétard sous peine de « Provoquer une explosion assourdissante dans tout le labo »...
    « D'ailleurs ce n'est pas pour me vanter, mais me donner des conseils sur le pu... Ça paraît peu ragoûtant, mais ma première thèse portait sur ses portées curatives : je sais très bien l'utiliser...
     »

    Grégory porte le silence à sa gorge et réfléchit quelques secondes : certes il avait comprit que le pu était un ingrédient fondamental dans les potions de réanimations d'intensités faibles – pour tout arrêt cardiaque survenu dans les cinq dernières minutes en somme – et il avait porté sa thèse jusqu'à la faire entrer dans les mœurs de la médecine magique actuelle, mais émettre le détail qu'il avait passé quelques années à travailler sur le pu de nombres de créatures magiques était un détail dont il aurait pût se passer. Il rit, légèrement, et continue :

    « Je compte trouver à Poudlard ce juste milieu entre une certaine liberté dans mes recherches et l'enseignement de mes connaissances dans le milieu de la potion. J'ai travaillé quelques années en université ce qui me donne une certaine expérience dans le poste de professorat ; j'y trouve une certaine grandeur d'âme à agrandir l'esprit de nombres d'élèves et j'ai également envie de retrouver ce sentiment. Sans compter que Poudlard offre un accès direct à la forêt interdite donnant sur foule d'ingrédients magiques, rares et divers. »

    Il s'était assit sur le canapé dès qu'il avait commencé à parler de ce pourquoi il avait choisit Poudlard comme lieu de travail : jambe croisé et assit contre le dossier du sofa, il avait posé le haut-de-forme noir qu'il portait sur la table basse, juste à côté d'un dossier, et joignait ses mains l'une contre l'autre pendant que ses coudes touchaient ses jambes ; comme à son habitude, les mains de Grégory se mouvaient lorsqu'il parlait, animant ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azure Weasley
Fondateur et directeur de Poudlard
avatar
Messages : 251
Nationnalité : Suisse
Baguette : Bois de saule ~ Larme de fée
Age rpg : 25
MessageSujet: Re: Une plaque à la porte indiquait: Azure Weasley. Dim 17 Nov 2013 - 12:59


    Azure écouta attentivement l'homme. Il apportait des arguments tout à fait valable, même si il sentait qu'au fond ce n'était agrandir l'esprit des élèves qui l’intéressait le plus. C'était les grandes salles potions équipés d'un très bon matériel, les armoires pleines d'ingrédients rare, parfois même inédit et le libre passage dans la forêt interdite.

    Il savait que ces élèves, bien que surement un peu traumatisé par cet homme rongé par Narcisse, sortiraient plus adulte de ces cours que de ceux de n'importe quel professeur. Il faut toujours un méchant, non? Grégory pouvait parfaitement jouer ce rôle, tout en donnant de très bon cour.

    Le directeur se trouvait accrocher à une corde, balloté par le vent et il hésitait à s'accrocher à l'immense rocher au milles angles et piques. Il ne manquerait pas de s’égratigner les mains, mais il aurait plus de stabilité qu'au bout de sa corde.

    Il se dit qu'il devait d'abords s'assurer que l'immense rocher soit correctement fixé à la paroi. Il ne devait pas perdre ce roc dans le vide et se retrouver encore plus instable qu'avant. Il décida donc de faire un teste, de voir si la pierre tenait le poids.

    - Vous êtes clairement très ambitieux, mais vous êtes capable de ce que vous demandez et vous le savez pertinemment. Vous restez dans votre zone de sécurité.

    Le jeune Weasley avait utilise un ton plus rude, sans être agressif. Il devinait qu'il allait au moins créer une ondulation de l'eau lisse que semblait être Digorry.

    Il referma les dossiers qui se trouvait sur la table et l'empila avec les autres. Comme si il avait clairement classé l'affaire, sans même l'avoir regarder. Il montrait sa force dans ces gestes qui pouvait paraître anodin, mais qui accumuler signalait qu'on ne se trouvait pas face à n'importe qui.

    - Je suis prêt à vous donnez le poste que vous briguez...

    Le directeur marqua une pause pour laisser le temps à son future employé d’enregistrer ce qu'il disait, même si celui-ci n'en avait largement pas besoin. Il balança alors tout ce qu'il connaissait du parcours du postulant d'un coup, tel un coup de poignard indolore, pour marquer au fer rouge les soucis du directeur dans l'esprit de Grégory.

    - La seul condition que je pose est un responsabilité supplémentaire. Si vous acceptez le poste, vous devrait prendre en charge les Serpentards. J'ai entendu des rumeurs bien sombre à votre sujet lors des olympiades magiques de Roumanie.

    Il paraît que vous avez laminé en duel un jeune homme, votre sort lui aurait même briser l'os de la jambe, mais surtout vous avez briser ses espoirs et son esprit.

    Ce n'est peut-être qu'une vulgaire rumeur, mais je tiens à m'assurer que vous ne briserez pas les élèves. Prouvez moi en prenant le poste de directeur de Serpentard que vous serez un professeur et non un dictateur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monde-de-libellules.overblog.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une plaque à la porte indiquait: Azure Weasley.

Revenir en haut Aller en bas

Une plaque à la porte indiquait: Azure Weasley.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Potter-Magie :: Château :: Bureaux-
Sauter vers: